Français


Cipre,
Industrieux sculpteur

SCROLL DOWN

Français


Cipre,
Industrieux sculpteur


Né à Paris en 1968, Stéphane Cipre est le cadet d’une famille niçoise depuis plusieurs générations. Artisans commerçants, ses parents transmettrons un modèle éducatif fondé sur la valeur « travail » et le goût de l’effort. Mal à l’aise sur les bancs d’école, Stéphane Cipre s’oriente très jeune vers un apprentissage de modélisme stylisme et exercera ce métier plus de 10 ans au sein de l’entreprise familiale, aux côtés d’un père Meilleur Ouvrier de France.

Mais sa soif de liberté l’éloignera du commerce parental et ses aspirations le mèneront dans le monde universel et considérable qu’est celui de l’Art. Il renoue avec l’école, s’enrichit de l’Histoire de l’Art et réalise rapidement ses premières créations. Sur les marchés d’Art et Foires aux croûtes, son travail plaît. Deux décennies plus tard, l’artiste est exposé dans des galeries internationales installées à Genève, Paris, Venise, Saint-Tropez, New-York…

Comme élément fondamental de son ouvrage, Stéphane Cipre tire profit de l’écriture, du mot, de la lettre, qu’il conceptualise selon une évidence… apparemment désignée. Une véritable revanche pour l’écolier à qui l’on a répété qu’il ne réussirait pas.

Le devenir de l’art, la mass-consommation, la mondialisation, sont également autant de thèmes soulevés par l’artiste. Si les questions subsistent à l’ère contemporaine, ses sculptures figent le temps et les sentiments. Elles nous racontent des histoires. 

De la matière brute aux minutieuses finitions, les oeuvres de Stéphane Cipre, de plus en plus massives, présagent d’une avancée vers le NéoModernisme et le Design Fiction.